Aller au contenu
Prends ma Roue !

L’expérience et les compétences ensemble,
pour le renouveau du cyclisme Français!

Le Projet

Elections à la FFC, 27 Février 2021: Un bilan amer pour Cyrille Guimard et Prends ma Roue!

Les élections fédérales qui se sont déroulées Samedi 27 Février , dans un processus électronique en distanciel, ont rassemblé 153 « Grands électeurs », délégués des départements et des régions, sur 160 inscrits, environ 140 d’entre eux ayant participé aux différentes opérations de votes.

Cette méthodologie des grands électeurs délégués, s’avérant comme prévu une grande mascarade, qui s’est manifestée par un plébiscite inspiré des régimes totalitaires au détriment d’un programme novateur et ambitieux, dont une des revendications premières est justement l’abandon de ce système ancestral, non démocratique et emprunt de toutes les suppositions claniques ou d’intérêts particuliers, la plupart des fédérations sportives s’avérant impactées par ce processus d’un autre âge!

En effet, lors des différentes opérations de votes, les résolutions mises aux voix ont recueilli entre 85 et 98 % des suffrages exprimés, l’élection pour le Président se traduisant par un score de 93 % pour Callot contre 7 % pour Guimard!

Et le scrutin au Conseil fédéral n’a vu aucun représentant de PMR désigné pour siéger pendant la mandature à venir…

En résumé, cette Assemblée Générale s’est déroulée dans un cadre et un contexte si particuliers que nous devons espérer que ce type de mise en scène de se reproduise jamais.. ou alors le sport amateur est mort!…

Nous passerons sur les détails successifs des différentes prises de paroles, de tous les intervenants, où Cyrille Guimard et PMR ont été constamment pris pour cible, parfois dans un réel climat de haine, nous attardant seulement avec 3 mots sur l’attitude nauséabonde du secrétaire général, dans son rapport moral à l’attention notamment de Jeannie Longo et de Cyrille Guimard, en ouverture d’assemblée, et les 2 h 27′ de temps de parole compilés du Président candidat (est-ce bien légal?…), fidèle à son image de dirigeant rigide et non avenant…

Ceci étant, Prends ma Roue  doit maintenant  poursuivre sa mission, c’est un devoir, chacun l’estimera à sa juste valeur selon ses sentiments du moment. Quoiqu’il en soit, PMR sort grandi de cette journée, nous sommes allés au bout de ce premier chemin, mais il reste encore une longue route à parcourir.

Cyrille pour sa part a comme à son habitude affronté les démons sans broncher, une attitude de Druide prêt pour tous les combats…

Avant une réunion de défriefing à venir prochainement, les dirigeants de Prends ma Roue, s’accordent sur un point essentiel. Il est maintenant indispensable de lancer un appel en direction des forces vives du vélo en France, nous devons agrandir notre champ de réflexions et inviter les nouvelles générations à nous rejoindre, tout comme les dirigeants actuels qui sont excédés par la bureaucratie de la gouvernance en place qui vient d’être reconduite pour 4 ans!

Réunissions nous et ouvrons tous ensemble pour le futur de vélo!… Ou alors tout est foutu!…

A suivre donc et gardons espoir!

Prends ma roue

Communiqué officiel

02/2021

All rights reserved