Aller au contenu
Prends ma Roue !

PRENDS MA ROUE SOUTIENT LA CANDIDATURE DE CYRILLE GUIMARD

L’expérience et les compétences ensemble,
pour le renouveau du cyclisme Français!

Le Projet

La réponse de Prends Ma Roue à la tribune du « Cyclisme Français » du 28 Décembre 2020

 

Par une métaphore qui les amène à croire qu’ils sont LES « fondations » du cyclisme français, une cohorte d’élus régionaux et d’autres personnes responsables à divers titres, fort probablement sous influence, se sont associées dans la diffusion d’une « Tribune », manifeste pompeusement intitulé « Appel du cyclisme français pour une campagne digne, dans le respect de l’engagement associatif »!

Nous remarquons que les signataires sont en grande majorité des dirigeants en place dans des régions où leur pouvoir est contesté et ne peuvent évidemment que vanter le bateau sur lequel ils naviguent, sous peine de couler avec lui !

En clair, nous sommes dans un système adepte de la pensée unique où l’on vous refuse le simple droit de contester…

En réalité ils cautionnent de toute évidence, celles et ceux qui ont conduit ces dernières années le cyclisme dans l’état où il se trouve aujourd’hui! Les circonstances nous permettent aujourd’hui de leur annoncer que Prends Ma Roue a justement été fondé pour que le vrai cyclisme Français en soit débarrassé !

Revenons également sur les membres du mouvement Collectif Prends Ma Roue, qui sont toutes et tous des personnes expertes du terrain et du management, que ce soit en matière de performances dans le haut-niveau, comme dans les organisations d’épreuves ou encore dans la direction de groupes et d’équipes de standing international. Riches de leurs expériences et soucieux d’être pris au sérieux, ces membres ont depuis plusieurs mois, travaillé sur l’élaboration d’un programme pour la relève du cyclisme français ; non pas sur une olympiade !… Mais bien au-delà.

Le mouvement Collectif Prends Ma Roue joue un rôle plus que positif, dans la mesure où depuis sa fondation toute récente, les réactions que ses actions ont engendrées sont nombreuses et la consultation de son site Internet en progression constante !

N’est-ce pas cela la démocratie ?

Cette opposition, représentée par Prends Ma Roue,  minoritaire à ses débuts, qui fait avancer l’histoire, sauf à être étouffée par un régime dictatorial, au moyen de la désinformation lancée sur les sites officiels du pouvoir en place.

Que dire aussi de l’évocation de cet esprit associatif qui se meurt, des bénévoles qu’il faut rechercher parmi les plus anciens dévoués parce qu’il n’y a aucun renouveau, ni motivation parmi les jeunes, faute d’attrait d’un système obsolète.

Et s’agissant justement de notre « pseudo » manque de propositions constructives, nous invitons tous les moralisateurs unis dans une lutte frénétique pour se maintenir au pouvoir coûte que coûte, de bien ajuster leurs lunettes et de suivre les contenus successifs affichés sur notre site internet officiel.

https://prendsmaroue.fr

Ils pourront alors prendre connaissance, d’une part de la synthèse de notre projet et d’autre part des programmes proposés par les listes que nous soutenons notamment en Nouvelle Aquitaine et en Bretagne où nous donnons des orientations précises sur ce que sera notre programme.

Dans ce contexte, l’occasion nous est donnée pour renouveler notre appel vers tous les acteurs et structures de terrain, clubs, organisateurs ou partenaires engagés, à nous rejoindre dans l’objectif de composer ensemble vers de nouveaux horizons un cyclisme moderne et responsable.

Nous remarquons également qu’en pleine période des assemblées générales départementales et régionales électives, le simple fait d’utiliser les circuits et moyens de communication internes publics de la FFC, le site fédéral et quelques autres sites régionaux à des fins de propagande électorale partisane est totalement anti-démocratique, voire illégal !

Nous avons bien compris que notre mouvement dérange, c’est en effet la première fois dans l’histoire de la FFC, qu’une structure associative et qu’un collectif d’expérience se place délibérément en opposition, bien évidemment pour remettre en question ce qui est logiquement contestable, lorsque notamment une politique est menée au détriment des clubs ; mais aussi pour proposer un programme et une alternance sur des bases objectives, tout simplement parce que le mouvement Collectif Prends Ma Roue est aussi le regroupement de personnes expérimentées et  désintéressées.

Nous avons l’ambition, en présentant des candidats aux prochaines élections fédérales, de mettre en place une autre politique, sur l’aspect sportif, le modèle économique ou sur l’humain, que ce soit chez les sportifs licenciés, l’encadrement et le personnel  administratif.

Nous sommes également déterminés à lutter objectivement et sans complaisance contre toutes discriminations ou harcèlements de toutes sortes. Si nous arrivons au pouvoir, lorsque les intérêts collectifs et le bien de tous le justifieront, nous ne tremblerons pas, les choses seront remises à plat pour repartir sur des bases saines et évolutives!

Pour conclure, toutes nos expériences, maintenant au service d’un collectif dynamique, nous ont convaincues que le temps était venu pour une autre stratégie.

Les réformettes où l’on change les choses à la marge, c’est fini !

Le Collectif Prends Ma Roue

31 Décembre 2020

Prends ma Roue

12/2020

All rights reserved